Comment placer la trésorerie de son entreprise ?

Mai 17, 2021 | Actualité, Finance

Le marché des taux enregistre une forte baisse depuis quelques années. Cela étant, beaucoup de sociétés commerciales, holdings, ou même fondations et associations rencontrent des difficultés pour placer leur trésorerie excédentaire. Néanmoins, avec une bonne connaissance en la matière, il est possible d’optimiser vos placements pour la stabilité et le développement de votre entreprise.

Les raisons de placer la trésorerie de son entreprise ?

Optimiser la gestion de la trésorerie, c’est répondre en temps réel aux engagements financiers à terme. De même, c’est aussi fructifier les excédents accumulés pour assurer la prospérité de l’entreprise. En effet, une bonne maîtrise des rouages pour placer la trésorerie d’une entreprise permet de répondre à différents besoins.

D’abord, un bon placement promet une rémunération supplémentaire. Ensuite, placer sa trésorerie, c’est disposer d’un fond de précaution. Enfin, cela représente un moyen idéal pour se préparer à un financement.

Ceci étant, il existe plusieurs options pour placer la trésorerie de son entreprise. Le contrat de capitalisation, les produits structurés à capital garanti, les fonds d’investissement, le dépôt à terme et bien d’autres possibilités. Cependant, la solution concrète pour placer la trésorerie de votre entreprise doit d’abord prendre en compte certains paramètres.

La durée de placement

Pour placer la trésorerie de son entreprise, il est fondamental de prévoir la période après laquelle on souhaite la rentabiliser. En effet, le type de placement choisi doit dépendre de votre désir à en bénéficier quelques jours ou quelques années après. Par ailleurs, plus la durée de placement est longue, plus la rentabilité s’avère conséquente.

Cela étant, une gestion par poches de trésorerie reste la meilleure solution pour placer votre trésorerie d’entreprise. Cette distribution de votre placement se fera de la manière suivante. D’abord à court terme, une trésorerie immédiate sera privilégiée, ensuite une autre sera placée sur 2 voire 3 ans et enfin la dernière visera le long terme.

Le degré de risque acceptable

En dehors de la durée de placement, le risque représente le second facteur déterminant pour mieux placer la trésorerie de son entreprise. En d’autres termes, le chef d’entreprise devra évaluer quel niveau de risque sera acceptable pour quel niveau de rémunération.

Lorsque ces deux points cruciaux sont maîtrisés, le choix du type de placement devient plus facile. Alors, quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous pour placer la trésorerie de votre entreprise ?

Les promotions immobilières à taux garanti

Cette option présente trois avantages certains.

  • Le risque faible : Il représente 3/7 AMF du placement ;
  • Le taux de rendement garanti : Il est de 4,50 % contractuel/an ;
  • La durée courte d’investissement.

À l’inverse de la majorité des projets de financements immobiliers avec rendement cible, ici le rendement est certain. De plus, vous aurez droit à un retour sur investissement de 10 % par an par opération avec prises de sûreté incluses.

Le Private Equity Immobilier

Cette solution pour placer la trésorerie de son entreprise diffère de la précédente sur certains points. Ici, le projet de financement immobilier va au-delà d’une simple acquisition foncière. Il s’agit plutôt de prises de participation dans les sociétés qui exploitent les actifs immobiliers comme l’hôtellerie, les campings ou les résidences de services. Aussi avec cette option, le niveau de risque reste faible pour un rendement cible entre 7 et 9 % pour une durée de placement de 5 ans.

Private Equity d’entreprises commerciales

Cette branche du Private Equity optimise le capital-risque sur les « early stage ». En effet, ce sont des entreprises pour la plupart dotées d’un modèle économique fiable et rentable. Il s’agit entre autres des sites de e-commerce, des agences de marketing ou des éditeurs de jeux vidéo. Ici, vous misez sur la visibilité de ces dernières pour maximiser votre investissement. Les rendements obtenus peuvent aller de 12 à 20 % par an, sur une très courte durée.

Le contrat de capitalisation luxembourgeois

L’avantage de ce type de contrat est qu’il n’est pas rigide. En effet, vous pourrez opérer des retraits de fonds si vous en ressentez la nécessité. Aussi, votre prise de risque pourra être faible ou dynamique selon votre choix. Par ailleurs, le Luxembourg offre plusieurs avantages comme la possibilité de placement sur fonds euro et des garanties supplémentaires grâce à sa législation.

Le dépôt à terme

C’est une stratégie de placement proposée par plusieurs banques comme le Crédit Agricole, Société Générale, BNP et autres. Elle est idéale pour un placement à court terme. Si elle reste ouverte à tous, elle offre néanmoins une rémunération inférieure par rapport à l’inflation.

Misez sur une politique de placement efficace participe au développement de votre société. Par conséquent, il faudra étudier les différentes possibilités pour mieux placer la trésorerie de votre entreprise.